Centre régional d’études,

d’actions et d’informations
en faveur des personnes

en situation de vulnérabilité

Le 6 décembre 2022 : Journée régionale des SAVS.SAMSAH.MJPM

Télécharger le pré-programme

  

S'inscrire en ligne

 

Couverture 06 12 2022 Journee regionale SAVS.SAMSAH.MJPM

 

ARGUMENTAIRE 

 

Une première journée le 1er octobre 2020 réunissait les Services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS), les Services d’Accompagnement Médico-Social des Adultes Handicapés (SAMSAH) et les Mandataires à la Protection Juridique des Majeurs (MJPM) sur le thème de l’interconnaissance « Qui fait quoi ? » et de la coopération entre les acteurs.

Le CREAI, avec l’appui d’un comité de préparation constitué de responsables de services, a fait le choix de centrer cette seconde journée sur la mise en œuvre des droits des personnes accompagnées et du respect de leurs libertés réaffirmés depuis 2002. 

L’exercice de ces libertés induit des questionnements variés, souvent sensibles, et que les acteurs de l’accompagnement souhaitent croiser et partager.   En effet, l’intervention dans les sphères de l’intime, au domicile ou dans les différents lieux de vie de la personne, conduit les professionnels à construire une relation singulière avec la personne et ses proches afin de garantir ces libertés ou d’en accompagner l’exercice qui peut s’avérer délicat.

Par ailleurs des professionnels de plusieurs services peuvent se succéder (pour des actes liés aux soins, à l’adaptation du logement, la gestion financière, l’aide à la personne, l’aide à la parentalité) en fonction du besoin et du projet de la personne. Des coopérations et des modes de coordination sont alors nécessaires, ainsi qu’un langage commun malgré des missions et un cadre d’intervention juridique différents. 

Il s’agit en effet de construire des réponses d’accompagnement articulées, respectueuses des droits et libertés et qui prendront en compte la place des proches.

Les orientations des politiques publiques renforcent la place de la personne, actrice ou autrice de son projet de vie, par l’expression de ses attentes, aspirations, choix et dans le respect de ses habitudes de vie. Faire émerger une demande, respecter les souhaits de la personne, une volonté partagée et des pratiques à l’œuvre certes, mais qui viennent régulièrement questionner les équipes pluridisciplinaires quant aux réponses à apporter, aux limites de l’intervention, aux relais à envisager, à la coordination à opérer. 

Enfin, les situations les plus complexes engagent des questions éthiques comprenant des tensions en matière: de promotion des droits et libertés fondamentaux, de respect des choix de la personne, d’appréhension des risques, d’opportunités et d’expériences pour la personne, d’approche de la vulnérabilité et de protection.

Comment et jusqu’où accompagner lorsque le choix de la personne vient bousculer les hypothèses de travail d’une équipe pluridisciplinaire ? Quelle expression et prise en compte réelle de ses souhaits et aspirations ? Quelle évaluation des situations ? Quels risques avec et pour la personne ? Quelle responsabilité pour les professionnels et les cadres ? Sur quels fondamentaux articuler la pluralité des points de vue des acteurs ?

C’est ce que nous vous proposons de venir partager lors de cette seconde journée régionale.